Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-09-05T17:04:00+02:00

JE SUIS ...CELUI QUE JE SUIS...

Publié par Jean-Pierre
 

Je suis...


Une fois, je suis un petit garçon...

Au bout d'un moment il se retourne et me dévisage.

Il met un moment à me reconnaître puis il me dit:

  • Je suis celui que tu suis.

  • Si je te suis bien, tu es moi et je suis toi...

  • Si tu veux mais regarde-moi bien, tu n'es plus moi, tu l'as été certainement. Mais que reste-t-il de moi en toi?

  • Bien sûr, un vague air de famille, des souvenirs. Pourtant de toi à moi, il y du temps.

  • Tu parles du temps où je suis enfant. Moi, je suis resté là pourtant. Et toi, tu as continué ta route...


Et sur cette route, voilà que je suis un homme mûr.

Au bout d'un certain temps, il se retourne, me regarde attentivement et me dit:

  • Ah, c'est toi qui me suit.

  • Oui, je te suis et je suis toi.

  • Mais regarde-toi, où suis-je? Pourtant je sais que je suis celui qui me suit.

  • Je te suis depuis longtemps déjà...Et déjà je suis quelqu'un d'autre.


Oui, je suis ce vieillard qui chemine sur la route. Et lorsqu'il se retourne, je lui fais face. C'est moi face à moi.

  • Tu ne peux me suivre car tu es moi, dit-il avec émoi.

  • Regarde, trait pour trait, ride pour ride, tu souris, moi-aussi. Alors cesse de me suivre. Sois-moi.

  • Soit, il est temps que nous fassions la même route.

  • Oui, j'ai laissé en chemin l'enfant et l'adulte. Je les ai laissés, images du souvenir du temps où j'étais eux.

  • Il était temps car ton chemin prend fin. Suis-moi...

  • Je suis...


JPE

Voir les commentaires

commentaires

Esperiidae 23/09/2009 13:38


Jean suis Baba. Baba est venu visiter ce billet. Jean aussi. J'ai suivi Jean, qui suivait BaBa, et me voici donc ici, complétement baba de te lire... Ah Jean ! ç'ui-là!

Voilà, j'en suis là. A ne plus trop savoir qui je suis...






Jean-Pierre 24/09/2009 09:29


Bonjour, dis à Jean que s'il est Baba. Il n'y a pas de problème!
J'aime bien ton commentaire!
Bonne journée

JP


errera emilie 05/09/2009 20:39

Très beau texte! Il est émouvant et les sons vont, tonnent, roulent, sur ce chemin du temps qui passe, que tu décris si bien. Pour moi, tu n'as jamais été l'enfant, ni l'adulte, ni le vieillard que tu n'es pas encore. Tu es le père, sans âge, présent, aimant, là pour ses enfants. Continue d'écrire, ta fille qui t'aime.

Jean-Pierre 06/09/2009 14:45


Merci pour ton appréciation. ma fille que j'aime
Je t'embrasse...
A bientôt

Papa


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog