Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-06-01T08:04:00+02:00

Actualités : Convention du PS : Aubry compare Sarkozy à l'escroc Madoff ... relaté façon HUGO

Publié par Jean-Pierre

Actualités:

Convention du PS : Aubry compare Sarkozy à l'escroc Madoff

http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/200906/49462_sarkozy-aubry-une.jpg

En m'inspirant d'Hugo (le Boss) ...bien sûr ça n'a pas le même parfum !

 

Mon père, ce héros au sourire si doux...

 

Mon père, ce héros au sourire si doux,
Suivi d'un seul hussard qu'il aimait entre tous
Pour sa grande bravoure et pour sa haute taille,
Parcourait à cheval, le soir d'une bataille,
Le champ couvert de morts sur qui tombait la nuit.
Il lui sembla dans l'ombre entendre un faible bruit.
C'était un Espagnol de l'armée en déroute
Qui se traînait sanglant sur le bord de la route,
Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié.
Et qui disait: " A boire! à boire par pitié ! "
Mon père, ému, tendit à son housard fidèle
Une gourde de rhum qui pendait à sa selle,
Et dit: "Tiens, donne à boire à ce pauvre blessé. "
Tout à coup, au moment où le housard baissé
Se penchait vers lui, l'homme, une espèce de maure,
Saisit un pistolet qu'il étreignait encore,
Et vise au front mon père en criant: "Caramba! "
Le coup passa si près que le chapeau tomba
Et que le cheval fit un écart en arrière.
" Donne-lui tout de même à boire ", dit mon père.

 

 Sarko, ce  Zorro aux promesses si veines …

 

Sarko, ce zorro aux promesses si veines,
Suivi de Fillon  qui  l'admirait avec peine
Pour sa grande gueule et pour sa petite taille,
Parcourait en baskets, les cheveux en bataille,
La France trop endettée sur qui tombait la crise.
Il lui sembla entendre un propos qui défrise.
C'était la Martine du parti d'opposition
Qui était  à la tribune de la convention
Comparant notre  président à un esbroff !
Et qui disait: « Nicolas ! C'est  comme si Madoffe …"
Sarko, furieux, brandit à son Fillon fidèle
Une gourde de fiel pendue à sa bretelle
Et dit: "Tiens, donne  à boire à cette désespérée
Tout à coup, au moment où le Fillon baissé
Se penchait vers elle, Martine, la fille de Delors,
Saisit la balle au bon,  prit la parole encore,
Et dit en visant Sarko : " Les mots ont un sens ! "
Les ténors de l'UMP  eurent un coup de sang
Le fidèle Fillon fit un écart en arrière.
" C’est si bas ,ça a failli m'atteindre ! ", dit Sarko.

JPE Contenu protégé par copyright

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Jakline 09/06/2010 23:41







Jean-Pierre 15/06/2010 13:22







Alice 04/06/2010 09:30



J'aime ta plume alerte et incisive ..



Jean-Pierre 15/06/2010 17:51



Tu m'en vois ravi !



ta fille 03/06/2010 16:48



Pas mal! Je l'ai lu avec Bruno qui a souri et rit! Attention papa, tu deviens virulent, mais j'aime, ce petit culot caché au coin des mots! Merci Hugo! ta fille qui t'aime



Jean-Pierre 15/06/2010 17:59



Merci de ce commentaire , je t'embrasse ...Papa qui t'aime !



Mamie Claude 02/06/2010 17:34



Magnifique référence au grand Hugo Victor. Ton adaptation à la vie politque actuelle est succulente, Jean Pierre tu es génial. Merci et bises



Jean-Pierre 15/06/2010 18:02



merci merci merci



jill bill 02/06/2010 13:41



Joli parallèle JP... Excellente idée de génie !  J'ai horreur de la politique elle m'ennuie à un plus haut point que je m'en désintéresse, mais ici chez toi j'avoue que...je me suis
régalée... hihi.. Bonne journée Jean-Pierre signé jill



Jean-Pierre 15/06/2010 18:02



Bonne soirée ... je réponds avec beaucoup de retard !



MADmoiselle 02/06/2010 11:26



Tout le monde sait que Poe est poli :)



Jean-Pierre 15/06/2010 18:00



un Poe c'est tout ! et on sait ce que les gens polis sont ...



coco 01/06/2010 16:40



aprés trois jours passé sous le ciel "assombri"de notre coin de France(NICE et sa région)grace au "petit sarko" et les grands d'Afrique ....tu meux leux compareux à m.HUGO....misérable !! ..et
combien de......et tout ça pour nous retrouver comme des ...en arrivant ou nous en sommes maintenant!


la cause de mes maux ne me fera jamais ravaler MES mots


  éternels vieux   REME(R)DES alors pour les grands maux


                    
amitiés                  COCO


DEGAULE  SANGHOR           SARKO  WADE  LA contemplation à changer de camp...de toise à moi!!!!!!!!!!!!



Jean-Pierre 02/06/2010 09:16



De mieux en mieux ! 


Amitiés



Nounedeb 01/06/2010 14:53



Tant qu'il y a de l'humour, il y a de la saveur...



Jean-Pierre 02/06/2010 09:16



Merci, tu me rassures !



MADmoiselle 01/06/2010 13:17



C'est tellement plus beau la politique de façon poétique :D



Jean-Pierre 02/06/2010 09:17



N'est-ce pas ! Il faut changer poli par poé et le tour est joué !



Victor Pabst 01/06/2010 12:10



J'aime le poème bien sûr (pas Sarko)


C'est beau de voir le pouvoir des mots, mm les plus bas, qui peuvent atteindre notre Président!



Merci JP



Jean-Pierre 02/06/2010 09:19



Je m'en doutais ! 


Au bas mot , le poids des mots pèse lourd !


Merci à toi de ce commentaire ! Alors quand est-ce qu'on se voit ?


Bises  JP 



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog