Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-17T07:31:00+02:00

MONOBLOG : au bord de la mer ...je suis halé !

Publié par Jean-Pierre

 

 

AU BORD DE LA MER

 

Un: Bonjour, quel beau matin. Le soleil brille !

Deux: Oui. Et vous, je vois que vous êtes halé...

Un: Allez, c'est vous qui voyez !

Deux: Et où êtes-vous allé pour être halé comme ça?

Un: Au bord de la mer!

Deux: Par où y êtes-vous allé ?

Un: Par l'allée du bord de mer !

Deux: Allez !

Un: Si je vous le dis.

Deux: Dites moi.

Un: Au moment où je m'en allais, c'est à dire où je sortais de l'allée où j'étais allé. J'ai trouvé une trouée.

Deux: Et qu'avez-vous fait par le trou trouvé dans l'allée?

Un: Vous n'allez pas me croire.

Deux: Oui, enfin non. Allez dites-moi vite !

Un: Je suis allé sur la plage, Hélios s'était déjà engouffré par le trou de l'allée. Et là, il m'a halé!

Deux: Et vous vous êtes laissé hâlé comme ça?

Un: Au début, ça m'allait bien.

Deux: Et alors ?

Un: Et comme ça allait de mieux en mieux, c'est à dire que j'étais halé de plus en plus, j'y suis allé régulièrement.

Deux: Toujours avec Eros ? Je vois qu'il vous a halé sur tout le corps.

Un: Hélios ! Oui parce que mon corps était étalé sur les galets de la plage où j'étais allé. Vous suivez?

Deux: Pas très bien, mais rien qu'à vous entendre et à vous imaginer, tous les deux Eros et vous ...j'en ai les mains moites et les pieds poites

Un: Hélios ! mais ma parole il vous a tapé sur la tête !

Deux: Non, je ne le connais pas ! Mais c'est allé tellement vite que j'ai failli m'étaler pour vous suivre. Et quand allez-vous dans cette allée pour aller à la mer ?

Un: Quand j'ai un trou dans mon emploi du temps.

Deux: Donc vous profitez de ce trou pour hâler dans l'allée.

Un: Oui, puisque l'allée est trouée.

Deux: Et vous avez mis du temps pour haler ?

Un: Ça dépend surtout de la distance et de ma vitesse de déplacement.

Deux: Ça dépend aussi du temps... et d'Hélios !

Un: On ne va pas passer notre temps à s'étaler sur mon corps!

Deux: C'est vous qui voyez !

Un: Surtout qu'en ce moment je n'y vais plus à cause des méduses !

Deux: Ah! Il y en avait plusieurs dans le radeau ?

Un: Comment ça plusieurs ? bien sûr ! Pourquoi ?

Deux: Parce que j'ai toujours entendu dire le radeau de LA méduse !

Un: Alors là, je suis médusé ! Vous me menez en bateau ?

Deux: Pour aller en mer, si vous voulez... J'espère qu'Eros ...Heu, pardon..qu' Hélios sera là !

Un: Bon, n'insistons pas ...Et vous, comment allez-vous?

Deux: Oh, moi, je ne suis pas allé depuis un certain temps!

Un: Donc votre trou est bouché.

Deux: Oui, c'est une impasse actuellement.

Un: Ne vous en faites pas, dans quelque temps, ça va aller mieux.

Deux: Oui, mais j'aimerai tellement être hâlé comme vous.

Un: C'est à dire matin et soir. Chez moi c'est régulier.

Deux: Pas le soir, il n'y a pas Hélios !

 

JPE

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

fanfan 23/05/2010 18:50



Bravo !


Il fallait savoir y aller  ,hâlé ou pas!!



Jean-Pierre 27/05/2010 10:53



Merci d'être allé sur mon bord de mer !



lyly 21/05/2010 06:01



Bonjour Jean-Pierre


Je n'étais pas encore venue voir ton défi 


et je n'en suis pas revenue encore une fois


Champion, c'est brillamment écrit !


Belle journée, bises, Lyly



Jean-Pierre 21/05/2010 07:53



Brillant...C'est à cause d'Hélios qui chauffait ce jour-là !


Merci à toi Lyly ...


Bonne journée



Nounedeb 20/05/2010 09:52



Salut à toi, l'artiste, tu jongles avec les mots avec une virtuosité réjouissante.



Jean-Pierre 20/05/2010 19:13



Je m'en réjouis !


Merci



rouergat 18/05/2010 10:58



Bonjour Jean-Pierre


Quelle avalanche de jeux de mots pour répondre au défi d'Hélène : bravo


Bonne semaine


Amicalement



Jean-Pierre 20/05/2010 08:46



Merci à toi , bonne journée , amitiés



Parisianne 17/05/2010 23:00



Excellent ! Je suis médusée par tant de verve bien plus surement que par un coup d'Hélios ! Bravo



Jean-Pierre 20/05/2010 19:13



Beau compliment , merci !



Pascale La Tricotineuse 17/05/2010 21:04



hihi! un texte haletant pour ce défi brillant comme Hélios !! Allez je te fais une bizz pendant que le trou est bouché, je ne voudrais pas être hâlée par inadvertance!!



Jean-Pierre 20/05/2010 19:14



Ha ha , toujours tricotés mains tes commentaires !



COCO 17/05/2010 16:07



enfant de la mer et unfan de tes "allé..gences "au sujet de mon "bonsage"


et voila  une fois de plus c'est le piège Je me sens obligé de te renvoyé,non un commentaire,(je ne me le permettrai pas )mais une petite CAGADE de chez nous.


...aprés avoir tant aller  à la plage pour haller ,me voila aliter avec à inhaller les allégories sorties d'un alembic  à brac


                                               
amités   COCO



Jean-Pierre 20/05/2010 19:15



Très fort ! Je me marre de café !


Salut mon Coco !



Picardine 17/05/2010 12:59



Défit réussi cher ami, je m'en vais allé vers d'autres horizons .. Bon vent, @+ Amicalement



Jean-Pierre 20/05/2010 19:16



Merci et bonne découverte sur d'autres bords de mer !


Amitiés



Lenaïg Boudig 17/05/2010 12:07



Bravo, bravo.



Jean-Pierre 20/05/2010 19:17



En un mot je réponds aux deux tiens ...Merci



LCS 17/05/2010 11:32



Ha ! Les séances de bronzage ! Ha ! Lézarder sur la plage ! Alléchant tout ça



Jean-Pierre 20/05/2010 19:19



Faut dire que je bronze vite , un vrai lézard à la page ... Heu à la plage !


 



harmonie37 17/05/2010 11:05



Il y a de quoi tourner rond dans le sable, non c'est des galets on ne creusera pas de fossé. Bon résultat des courses, j'ai grande envie d'aller me halé dans ton allée, mais Hélios n'est pas
assez chaud.


Gros bisous



Jean-Pierre 20/05/2010 19:20



Allez , c'est chaud tout ça


Amitiés


 



Hélène 17/05/2010 10:23



Jeux de mots en perles d'huîtres, en cascade à vous rincer Hélios...


Ainsi, voila ta plage, à toi?


(C'est sacrément original, comme toujours...)


Amitiés,



Jean-Pierre 20/05/2010 19:21



Merci Hélène, toujours ravi de tes commentaires !


Amitiés



MADmoiselle 17/05/2010 09:43



Aah les vacances... Ça se passait à Trouville, non ?



Jean-Pierre 21/05/2010 07:58



Ca c'est une trouvaille !!!



Mamie Claude 17/05/2010 09:37



Si le grand Devos entends tes pensées, il ne plus aller lire !


Il doit être mort de rire,


Et hâlé au rouge écarlate,


Allez !! merci Jean Pierre et bises même pas hâlées


Car Hélios ne cesse de se cacher.



Jean-Pierre 21/05/2010 07:58



Merci Mamie !!!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog