Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-21T16:06:00+01:00

HISTOIRE DE MON VOISIN dans les choux

Publié par Jean-Pierre

 

LES HISTOIRES DE MON VOISIN

voisin1177876367

HISTOIRE DE MON VOISIN  dans les choux

L’autre jour, je vais dans mon jardin et qu'y vois-je ?
Mon voisin Pierre.

Qui donc avait jeté Pierre dans mon jardin ?

Il était planté là et me regardait.

En m'approchant, je constate qu’il était dans les choux !

  • Que faite-vous planté là ?

  • Occupez-vous donc de vos oignons !

  • Mes oignons  poussent comme ils l'entendent ! C’est vous qui n’êtes pas bien! Regardez …Vous êtes tout flétri… On dirait une vieille salade anémiée !

Alors, je l’arrache de là, de force …

Pierre n’était pas une grosse légume, j’ai pu le déplacer sans peine.

Je  lave ses pieds terreux et je le mets à l’arrière de ma caisse  qui ressemble maintenant à un panier à salade. 

Je  le conduis à l’hôpital qui se trouve près du marché.

Je fonce avec ma voiture ... j’appuie sur le champignon !

Et au feu rouge, une vieille dame se penche à la vitre et aperçoit  mon voisin.

- Oh ! mon choux, qu’est-ce que tu fais là? Pauvre choux !

C’est vrai que Pierre a les oreilles en feuille de choux! Mais il a aussi les yeux en amande. Il est haut comme trois pommes et mince comme une asperge!

C’est vrai aussi qu’il a un pois chiche dans la tête mais il se fend toujours la pêche et il a un cœur d’artichaut! Enfin, c’est une bonne poire!

D’entendre sa mère l’appeler « mon choux » devant moi, il était rouge comme une tomate!

Je l’ai déposé à l’hôpital et là on l’a traité de cornichon!

Pendant ce temps-là, je faisais le poireau dans la salle d’attente.

Pierre est ressorti, il n’avait pas la pêche, il a même failli tomber dans les pommes, sauf qu’il est tombé dans mes bras.

En sortant, je me suis aperçu que j’avais pris une prune pour stationnement interdit !

Et de plus je n’avais pas un radis pour payer l’amende !

J’avais beau expliqué mon cas à l’agent. Il croyait que je lui racontais des salades !

Enfin, ce n’est pas la fin des haricots …

et je ne vais pas me prendre le chou pour ça !

http://ramona.typepad.fr/photos/uncategorized/2008/10/30/gainsbourg2_2.jpg


                                                           JPE 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

MAD 30/01/2011 19:54



Je crois que j'ai déjà vu Pierre en peinture, signé Arcimboldo... ;)



Jean-Pierre 08/02/2011 11:01



C'est ça ! C'est lui !



Mireille 24/01/2011 21:05



Complètement d'accord mais je persiste à dire que nous ne sommes pas tous capable d'écrire tous les types de textes. J'écris, je réécris, efface, rature et recommence. Cherche le mot qui
convient, l'expression précise, bouscule mes compléments... mais je suis incapable d'écrire avec des jeux de mots. Et je te tire mon chapeau !



Jean-Pierre 25/01/2011 17:48



L'autre jour, je me promenais dans la rue ..quand tout à coup...je croise un type qui s'arrête comme ça en face de moi ...et il me tire son chapeau ...Alors je lui dis en quel honneur , monsieur,
me tirez-vous mon chapeau ?....


 


Tu vois comment naissent mes HISTOIRES ...il suffit d'une expression, d'un mot ... et je me mets à écrire ... et comme dis DEVOS (mon maître es-histoires) : " Au début, c'est des mots qui jouent
entre eux comme ça dans ma tête..et moi je ne suis que l'auditeur ...L'improvisation se met en route, c'est le départ de quelque chose...eil y a un contenu..l'improvisation te montre le petit
bout de laine à tirer ...Il faut savoir les faire rentrer dans ta folie..."


Bonne soirée






Mireille 21/01/2011 22:53



Tu as beau me dire qu'il suffit de travailler pour y arriver, je n'en crois pas un mot! Pourtant, je ne sucre pas encore les fraises mais c'est trop difficile pour moi! J'ai adoré ce potager!
Bonne fin de semaine ! Mireille



Jean-Pierre 24/01/2011 13:53



 


« Pour réussir, l'écrivain doit donc comprendre qu'il ne le sait que peu, parce que c'est en transformant ce qu'il a écrit qu'il écrit. L'écriture ne vient pas du don de celui ou de celle qui
saurait vivement exprimer telle quelle une sienne pensée. L'écriture est l'acte de celle ou de celui, qui, raturant son écrit, parvient à lentement penser ce qu'il ne pensait pas encore... Bref,
l'écrivain n'écrit que parce qu'il récrit : ce qu'il connaît, c'est moins la grâce de l'écriture que l'efficace de la récriture. Ou, si l'on aime mieux : l'écrivain, avant tout, est celle, ou
celui, qui accepte l'apport spécifique de l'écrit dans la formation de sa pensée.»
Jean Ricardou


Bon début de semaine



Nina 21/01/2011 19:10



Hi hi hi !
Bon week-end !



Jean-Pierre 24/01/2011 13:39



Salut en ce début de semaine



Nounedeb 21/01/2011 17:29



Salut J.P. Tu as bien assaisonné cette macédoine! Bonne soirée.:}



Jean-Pierre 21/01/2011 17:31



Bon appétit alors si ma macédoine te plait ...j'en suis fort aise !


Bonne soirée Anne 



SuperNana 21/01/2011 16:54



Bonjour Jean-Pierre,


Comme impression de L'homme à tête de choux ... je ne pouvais l'éviter ...


Merci pour ce doux partage ... j'ai vraiment aimé ce texte-là ... rien ne manque ...  On peut même dire qu'il est parfait ...


Bon vendredi à toi et continue à nous, à m'enchanter avec tes Histoires de ton Voisin ...


A bientôt. Bizzzzzzzzzzzzz ...


SuperNana



Jean-Pierre 21/01/2011 16:56



Bonjour et merci à toi SUPER-LECTRICE !


Bonne soirée


A pluche !!!!!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog