Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-11-25T09:18:00+01:00

JEUDI EN POESIE: ivresse solitaire au clair de lune

Publié par Jean-Pierre

 

http://www.paris-hallal.com/blog/wp-content/uploads/2008/08/lune.jpg

Ivresse solitaire au clair de lune

Une cruche de vin parmi les fleurs
Je bois seul nul compagnon
Je lève ma coupe pour inviter la lune
Avec mon ombre nous voici trois
Mais la lune ne sait ce qu'est boire

Et l'ombre inutilement me suit
Lune ombre compagnes d'un instant
Joyeusement célébrons le printemps
Je chante et la lune vacille
Je danse et l'ombre s'affole
Tant que nous sommes éveillés réjouissons-nous
L'ivresse venue nous nous disperserons
Puissent nos jeux insouciants durer à jamais
Un jour nous nous retrouverons sur la Voie Lactée

Li Po

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4c/LiBai.jpgLi Bai chantant un poème,
encre sur papier de Liang Kai (XIIIe siècle)



Parmi les nuages et les pins
traduit par Dominique Hoizey

李白, Lǐ Bái (701-762) ou Lǐ Bó, ou Li Po ou encore 李太白 Lǐ Táibái, son nom de plume,

est un des plus grands poètes chinois de la dynastie Tang. Il passa la plus grande partie de sa vie à voyager à travers la Chine. Influencé par la pensée taoïste, il fut sensible aux aspects fantastiques de la nature sauvage. Son œuvre exprime sa personnalité, qui refusait les contraintes. Sa vie plus ou moins légendaire inspira pièces et récits.



Voir les commentaires

commentaires

MAD 27/11/2010 14:06



Et sa tante : Thermie ;)


Son oncle : Thalamus


Et sa soeur : Thénuse...



Jean-Pierre 27/11/2010 18:25



J'étais sûr que tu connaissais le reste de la famille !



Alice 26/11/2010 17:35



Un beau poème sur la solitude, lunen ombre et le narrateur , j'aime beaucoup son écriture, merci à toi Amitiés



Jean-Pierre 27/11/2010 15:52



Tant mieux si ça plait ! Amitiés



" gegouska " 26/11/2010 09:00



" />



Jean-Pierre 27/11/2010 15:51



Merci pour la neige ! Elle est arrivée !


Bonne journée !



Lenaïg Boudig 26/11/2010 00:04



Bonsoir Li JP ! Merci de nous faire connaître ce poète chinois, j'aime beaucoup, cela a l'air léger mais pèse plus lourd qu'on ne pourrait croire au départ ! Amitié


 



Jean-Pierre 27/11/2010 15:50



N'es-ce pas , je suis content de ce partage ! Amitié



fransua 25/11/2010 20:11



Et un jour le rêve deviendra réalité........................ (bon pas tout de suite tout de même hein encore un peu de cette prison terrienne



Jean-Pierre 27/11/2010 15:49



Comme tu dis ! Merci de ton passage !



Malika 25/11/2010 19:39



Merci. Bonne soirée.



Jean-Pierre 27/11/2010 15:48



Salut à toi Malika ... bonne journée !



Pascale la tricotineuse 25/11/2010 19:38



boire seul en tête à tête avec la lune , y a du soufre "sulfureux" dans le vin, et souvent ça fait mal à la tête plus que le vin lui même !!  belle poésie Jp, je découvre ... qu'on peut boire tout seul: c'est pas bien convivial quand même hein ?? bizzz du soir



Jean-Pierre 27/11/2010 15:48



Lit : Nuit d'ivresse de Balzac :


http://membres.multimania.fr/almasty/ivresse.htm


Bizzz



Brunô 25/11/2010 17:35



C'est maaaaagniiiiiiifiqueeeeee !!!!!! merci JP



Jean-Pierre 27/11/2010 15:46



Merci oh ! Brunô !



rouergat 25/11/2010 17:17



Quelle bonne idée Jean-Pierre de nous faire connaître et aimer ce poète chinois


Amicalement



Jean-Pierre 27/11/2010 15:45



C'est un plaisir de partager !


Bon WE Henri !



Mamie Claude 25/11/2010 16:31



Très belle découverte, je t'en remercie. Mais ivresse solitaire doit être un peu triste quand même, petite ivresse en compagnie est plus gaie ...... Beau jeudi en poésie et belle illustration.
Gros bisous



Jean-Pierre 27/11/2010 15:44



Honoré de BALZAC , NUIT D'IVRESSE [ Publié pour la première fois en 1832, dans la Revue de Paris ]
Laissons le vin aux indigents. Son ivresse grossière trouble l'organisme, sans payer par de grands plaisirs le dégât qu'il fait dans le logis. Cependant, pris modérément, cette imagination
liquide a des effets qui ne manquent pas de charme; car il ne faut pas plus calomnier le vin que médire de son prochain. Pour mon compte, je lui dois de la reconnaissance. Une fois dans ma vie,
j'ai connu les joies de cette divinité vulgaire.


Permettez-moi cette digression; elle vous rappellera peut-être une situation de votre vie analogue à celle dans laquelle je me trouvai.


Or donc, un jour, en dînant seul, sans autre séduction que celle d'un vin dont le bouquet était incisif, plein de parfums volcaniques, - je ne sais sur quelle côte pierreuse il avait mûri, -
j'oubliai les lois de la tempérance.


la suite ici : http://membres.multimania.fr/almasty/ivresse.htm


Bises



Marie-Christine 25/11/2010 16:14



Crosi tu que l'ivresse t'apportera quelque chose ??



Jean-Pierre 27/11/2010 15:40



A moi non !



ABC 25/11/2010 15:06



Très beau !


Ce soir mon cœur


Instant de bonheur


A rencontré la lune !


 


Je lui ai dit bonsoir


Reviens souvent me voir


Je te confierai


Tous mes secrets


Elle m’a dit circule


Minuscule virgule


Je suis l’astre qui luit


Toute la nuit


Les secrets des hommes


Sortent de leur somme


Je connais les tiens


Comme ceux des voisins


Bouche bée, interloquée


Je me suis mise à rêver


 


Ce soir mon cœur


Instant de bonheur


A rencontré la lune !


 


ABC


 


(de mon livre "Monragnes du Matin, voyage du soir")


 



Jean-Pierre 27/11/2010 15:39



Merci pour ce poème !


Je cherche à publier mes textes...Je vois que tu as utilisé thebookedition ...Est-ce que c'est bien ? Et les Editions Bénévent ... Peux-tu m'en parler ?


A bientôt



adamante 25/11/2010 14:09



Je ne connaissais pas cette version de ce poème. Elle est très intéressante. Li Baï amateur de vin souvent rencontré en état d'ébriété (il ne faisait pas que chanter le vin, il appréciait le
boire). Sans doute mon poète chinois préféré (avec Wang Wei). Amitiés. Adamante


"Si le ciel n'aimait pas le vin


il n'y aurait pas au ciel l'étoile du vin..."


                           Buvant seul sous la lune.



Jean-Pierre 27/11/2010 13:34



Oui, j'avais une autre version mais je préfère celle-ci !


"Marcher jusqu'au lieu où tarit la source
et attendre, assis, que se lèvent les nuages." Wang Wei


Amitiés


JP



butterfly 25/11/2010 13:28



Une découverte .....



Jean-Pierre 27/11/2010 13:30



à découvrir !



Nounedeb 25/11/2010 12:07



Salut Jean-Pierre. Merci pour ce Li Po. J'aime beaucoup les poètes chinois. Ils sont dans un imaginaire et une folie incomparables. Bises.  :}



Jean-Pierre 27/11/2010 13:30



Salut Anne , merci à toi , bises



Mireille 25/11/2010 11:33



Merci pour cette découverte. Je ne connaissais pas ce poète et j'aime beaucoup. Je vais tâcher de le découvrir maintenant. Bonne journée! Mireille



Jean-Pierre 27/11/2010 13:29



Bonne journée à toi et merci de ton mot et de ta visite



jill bill 25/11/2010 11:17



Merci J-P pour cette découverte qui vaut son pesant de lune... superbe...  Bises de jill, bon jeudi à toi.



Jean-Pierre 27/11/2010 13:24



Merci Jill, j'aime bien ce poète !



MAD 25/11/2010 11:16



"ou Li Po"... OuLiPo ?!



Jean-Pierre 27/11/2010 13:24



LI PO ...Son surnom était "Potam", sa mère c'était "Sussion" , son père "campe" !



Arlette 25/11/2010 11:07



Bravo Jean pierre... quelle belle complicité avec dame la lune... on sait d'ou vient sa fortune si elle ne peut boire...sous elle nous rêvons le soir...amicalement


ps : merci pour ta visite sur mon blog.



Jean-Pierre 27/11/2010 13:22



Merci à toi Arlette !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog