Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-09-09T14:04:00+02:00

Jeudi en poésie : l'école (2)

Publié par Jean-Pierre

J'ai retrouvé cette poésie de Claude Roy.

Elle n'aurait pas déplu à Raymond Devos !

 

L'enfant qui battait la campagne


http://byfiles.storage.live.com/y1pIVPg6bhQcUGnAHneL0xBhYXQr3bduCqw3t6KgM4bShIPOvRUDxudSA_8sxo9WS5u


Vous me copierez deux cents fois le verbe :
Je n'écoute pas. Je bats la campagne.

Je bats la campagne, tu bats la campagne,
Il bat la campagne à coups de bâton.

La campagne ? Pourquoi la battre ?
Elle ne m'a jamais rien fait.

C'est ma seule amie, la campagne.
Je baye aux corneilles, je cours la campagne.

Il ne faut jamais battre la campagne :
On pourrait casser un nid et ses oeufs.

On pourrait briser un iris, une herbe,
On pourrait fêler le cristal de l'eau.

Je n'écouterai pas la leçon.
Je ne battrai pas la campagne.

Claude Roy ("Enfantasques")

 

 

Battre la campagne,

c'est aussi le titre d'un recueil de poésie de Queneau que j'aime aussi :

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/740/744740_2876202.jpg

L’écolier

J’écrirai le jeudi  j'écrirai le dimanche
quand je n'irai pas à l'école
j'écrirai des nouvelles j'écrirai des romans
et même des paraboles
je parlerai de mon village je parlerai de mes parents
de mes aïeux de mes aïeules
je décrirai les prés je décrirai les champs
les broutilles et les bestioles
puis je voyagerai j'irai jusqu'en Iran
au Tibet ou bien au Népal
et ce qui est beaucoup plus intéressant
du côté de Sirius ou d'Algol
où tout me paraîtra tellement étonnant
que revenu dans mon école
je mettrai l'orthographe mélancoliquement

Raymond Queneau (in "Battre la campagne" - 1968)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

adamante 10/09/2010 19:14



Voyager avec l'écolier et refuser de battre la campagne, un excellent programme. Belle soirée Jean Pierre, à bientôt. Adamante.



Jean-Pierre 11/09/2010 17:29



Merci Adamante ! A bientôt


Bon dimanche



Nounedeb 09/09/2010 20:40



Salut Jean-Pierre. J'aime particulièrement celui de Claude Roy, qui évoque beaucoup de choses.



Jean-Pierre 10/09/2010 11:38



Moi aussi ! Bonne journée !



MADmoiselle 09/09/2010 20:01



Oui, c'est comme battre le beurre (pas moi, ma soeur), ou battre le fer tant qu'il est encore chaud... s'ils ne nous ont rien fait, pourquoi les battre ?



Jean-Pierre 10/09/2010 11:38







Alice 09/09/2010 18:49



Cela prête à confusion, et je ne m'y retrouvai plus ! merci de rétablir les auteurs et leurs textes dans l'ordre.  Amitiés



Jean-Pierre 09/09/2010 18:59



Voilà qui est rétabli avec un peu de couleur ! Cela ne me semblait pas  préter à confusion ...


Amitiés chère Alice !



fanfan 09/09/2010 18:40



C'est frais , gai et malicieux; j'adore


Bonne soirée



Jean-Pierre 09/09/2010 19:00



Merci à toi et bonne soirée



daniel3 09/09/2010 17:52



Exact, il ne faut pas battre la campagne on pourrait casser des oeufs ou un nid


Merci pour ces beaux textes - Amitiés - daniel



Jean-Pierre 09/09/2010 19:02



Merci de ta lecture ...et de ton mot ...


Amitiés


Jean-Pierre



Malika 09/09/2010 16:29



C'est superbe . J'adore. Bonne journée.



Jean-Pierre 09/09/2010 19:02



Merci Malika , bonne soirée



Lilie 09/09/2010 16:26



Le premier poème était sur mon île la semaine dernière, et il me semble avoir découvert le deuxième chez Alice... mais les retrouver tous les deux ensemble reste un plaisir !



Jean-Pierre 09/09/2010 19:03



J'ai pas copier, m'dame !


Merci de ton passage !



Jakline 09/09/2010 15:54



Avec des poètes comme Queneau, Roy et Tardieu, quel enseignant peut encore dire qu'il s'ennuie en faisant son métier ? Je n'ose y croire; en tout cas, moi, je m'y suis beaucoup amusée et ça
continue à me manquer ( un peu !! )



Jean-Pierre 09/09/2010 19:04



Moi aussi !


Merci de ton mot et bonne soirée



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog