Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-03-17T08:00:00+01:00

JEUDI en POESIE : L'infini de Léopardi ...

Publié par Jean-Pierre

 

JEUDI en POESIE

A la COMMUNAUTE des CROQUEURS DE MOTS

Catiechris nous invite pour les poésies du JEUDI

à proposer des poèmes

sur le thème «les  planètes » «  l'infini » ou « poussières d'étoiles »...



J'ai donc choisi un poème de Léopardi «  L'infini ».

Le poète italien Giacomo Leopardi (1798-1837) a écrit en 1819 ce poème .

C'est un des plus célèbres de la quarantaine de poèmes qui forment son unique recueil, « Canti » (Les Chants).

L'INFINI

http://www.imagenature.net/images/Australe20938.jpg

Toujours elle me fut chère cette colline solitaire
et cette haie qui dérobe au regard
tant de pans de l'extrême horizon.
Mais demeurant assis et contemplant,
au-delà d'elle, dans ma pensée j'invente
des espaces illimités, des silences surhumains
et une quiétude profonde ; où peu s'en faut
que le cœur ne s'épouvante.
Et comme j'entends le vent
bruire dans ces feuillages, je vais comparant
ce silence infini à cette voix :
en moi reviennent l'éternel,
et les saisons mortes et la présente
qui vit, et sa sonorité. Ainsi,
dans cette immensité, se noie ma pensée :
et le naufrage m'est doux dans cette mer.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Monelle 21/03/2011 09:17



Très bel écrit, tu as fait un très bon choix !


Bonne journée






Jean-Pierre 24/03/2011 19:17



Merci Monelle !



Brunô 19/03/2011 17:15



l'infini silence et seuls ces mots qui chuchotent.


Amitiés



Jean-Pierre 24/03/2011 19:19



Amitiés



Moog 18/03/2011 21:55



Beau poème, assez nostalgique, le pays du coeur qu'on n'oublie jamais ...



Jean-Pierre 24/03/2011 19:23



Merci de ton passage Moog !



Anne Le Sonneur 18/03/2011 12:29



Un chant/champ qui s'ouvre sur le silence, les bruissements, éveille tous les sens. Merci Jean-Pierre pour ce très beau poème.



Jean-Pierre 18/03/2011 18:19



Bonne journée et merci de ton passage



Mamie Claude 18/03/2011 08:00



Infinie douceur de silences. Merci Jean Pierre d'élargir mon univers. Bises



Jean-Pierre 18/03/2011 18:20



Merci de ton passage ...Bises



catiechris 17/03/2011 21:45



très joli poème j'aime le passage de l'éternel et ne peux m'empêcher de réfléchir à notre éternité ! douce nuit étoilée !



Jean-Pierre 18/03/2011 18:21



Bonne soirée et merci de ton passage !



Mireille 17/03/2011 20:35



Toujours de belles découvertes chez toi! Merci infiniment ! Insignifiance de l'homme face à l'univers. Bonne soirée! Mireille.



Jean-Pierre 18/03/2011 18:21



Bonne soirée et merci de ton passage



Catheau 17/03/2011 19:16



Comme pour Pascal, l'effroi vertigineux de Leopardi devant le "silence des espaces infinis". Un texte superbe.



Jean-Pierre 18/03/2011 18:22



Merci de ton passage et bonne soirée



Tricôtine 17/03/2011 13:42



ces pensées d'infini, de quiétude, sont ce qui reste au poète ! on s'y laisse glisser dans son immensité, et l'esprit se repose enfin sur des vers ainsi écrits !! merci JP  



Jean-Pierre 18/03/2011 18:24



Merci de ton passage et bonne soirée



MAD 17/03/2011 12:47



En parlant de poussières d'étoiles, je suis en train de lire "J'ai vécu 15 milliards d'années" de Jean E. Charon. :)



Jean-Pierre 18/03/2011 18:24



Je ne te croyais pas si vieille !



Nounedeb 17/03/2011 10:41



Salut J.P. et merci pour cette découverte.



Jean-Pierre 18/03/2011 18:25



Merci de ton passage et bonne soirée



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog