Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-05-13T09:37:00+02:00

JEUDIS EN POESIE : Norge, les chaises

Publié par Jean-Pierre

JEUDIS EN POESIE chez les CROQUEURS DE MOTS

 

Les chaises

 

C'est une chaise qui a créé le monde :

au commencement, il n'y avait que des chaises.

Elles s'ennuyaient.

Faisons-nous un homme, dit une chaise,

un homme qui posera son séant sur notre siège,

qui s'appuiera contre notre dossier,

qui nous changera de place,

qui nous polira, nous cirera, nous caressera.

Cette chaise-là pensa l'homme si fortement que l'homme fut.

Et l'homme, enfant de la chaise, vit de plus en plus assis.

 

Géo NORGE norge.jpg

 

Géo NORGE (Bruxelles 1898-1990) De son vrai nom Georges Mogin il signa Géo Norge, puis, simplement Norge ! En 1931, il créa le « Journal des poètes » avec Pierre-Louis Flouquet et Pierre Bourgeois. Ce qui caractérise Norge, en sus de sa profonde humanité, c'est la variété de sa palette, l'étendue de son registre. Norge écrit souvent autrement que Norge ! Il s'exprime en longs vers sinueux et musicaux aussi bien qu'en poèmes drus, comme sculptés dans la langue. Norge aime jouer avec les mots auxquels, ce faisant, il révèle parfois leur propre profondeur sémantique.

Jean Tordeur, qui a préfacé ses « Oeuvres poétiques » (Seghers 1978), le décrit comme « un iconoclaste tonique de pleine terre, de pleine santé, doué d'un inaltérable amour de l'humain (…) délibérément à l'écart, dans sa pensée et dans son écriture, des modes, des chapelles, des institutions, des gloses sémantiques ou structurelles - qu'il a en horreur - Norge tient que la poésie est faite pour plaire, pour charmer…  ».

Voir les commentaires

commentaires

Lenaïg 26/06/2014 11:05

Grâce à mère-grand, je me retrouve assise ici, merci à elle et à toi JP et à Norge qui nous révèle l'extraordinaire secret des chaises.

Jean-Pierre 26/06/2014 11:22

Salut à toi !
Heureux de te retrouver ici !

Jeanne Fadosi 24/06/2014 19:39

j'emprunte ce poème de Norge pour un nouveau jeudi en poésie des Croqueurs de mots. cela fait bien longtemps que je ne suis venue sur votre blog.
on reste de plus en plus assis ...

rouergat 14/05/2010 09:16



Bonjour Jean-Pierre


Des chaises créatrices  il fallait y penser : merci de nous faire connaître Géo Morge


Amicalement



Jean-Pierre 21/05/2010 08:02



C'est un super-texte, mes élèves ( dans le temps) ont beaucoup écrit à partir de ce poème !



Les bouteilles


 


C’est une bouteille qui a créé le monde :


Au commencement, il n’y avait que des bouteilles.


Elles s’ennuyaient.


Faisons-nous un homme, dit une bouteille,


un homme qui nous remplira,


qui nous transportera,


qui nous boira,


nous videra,


nous remplira encore.


 


Cette bouteille -là, pensa l’homme si fortement


que l’homme fut.


Et l’homme, enfant de la bouteille,


but de plus en plus.


Maxime








Mamie Claude 13/05/2010 23:36



Alors très bon séjour en camping car, mais surtout ne recule pas trop souvent, toujours aller de l'avant pour découvrir toujours, et si possible sous le soleil.



Jean-Pierre 21/05/2010 08:04



Me voilà revenu ...Alors je réponds avec retard à tous vos commentaires !



MADmoiselle 13/05/2010 20:01



Le poème sur les écrevisses, doit-on le lire à reculons aussi ? :)



Jean-Pierre 21/05/2010 08:06



L'arabe se lit bien de droite à gauche, pourquoi pas l'écrevisse !



Lilie 13/05/2010 18:48



C'est drôle, original et ça fait réfléchir.



Jean-Pierre 13/05/2010 19:12



Merci de ton passage


de Norge : PETITE POMME


Petite pomme
La petite pomme s’ennuie
De n’être pas encore cueillie.
Les autres pommes sont parties,
Petite pomme est sans amie.
Comme il fait froid dans cet automne !
Les jours sont courts ! Il va pleuvoir.
Comme on a peur au verger noir
Quand on est seule et qu’on est pomme.
Je n’en puis plus viens me cueillir,
Tu viens me cueillir Isabelle ?
Comme c’est triste de vieillir
Quand on est pomme et qu’on est belle.
Prends-moi doucement dans ta main,
Mais fais-moi vivre une journée,
Bien au chaud sur ta cheminée
Et tu me mangeras demain.


 



Alice 13/05/2010 18:03



Il était visionnaire Géo Norge, à l'ère des ordinateurs



Jean-Pierre 13/05/2010 18:49



Merci de ta lecture


De NORGE


Les écrevisses

Puisque les écrevisses marchent à reculons, le présent pour elles est toujours un passé qui s'éloigne avec douceur tandis que l'avenir s'éclôt à tout instant comme une intacte surprise.
Ah ! quel charme de vie !
(Le sac à malices)



Mamie Claude 13/05/2010 16:15



Il fallait le trouver cet homme assis !! on dirait du "toi" !!!! merci tu me manquais.



Jean-Pierre 13/05/2010 18:50



Me revoilà quelques minutes car je repars avec mon camping-car !


Merci de ta lecture


De NORGE


Les écrevisses

Puisque les écrevisses marchent à reculons, le présent pour elles est toujours un passé qui s'éloigne avec douceur tandis que l'avenir s'éclôt à tout instant comme une intacte surprise.
Ah ! quel charme de vie !
(Le sac à malices)



MADmoiselle 13/05/2010 15:15



Eh bien je ne le connaissais point ! Est-il enterré au... Père-Lachaise ?


:)



Jean-Pierre 13/05/2010 18:51



Toujours le dernier mot !


Merci de ta lecture


De NORGE


Les écrevisses

Puisque les écrevisses marchent à reculons, le présent pour elles est toujours un passé qui s'éloigne avec douceur tandis que l'avenir s'éclôt à tout instant comme une intacte surprise.
Ah ! quel charme de vie !
(Le sac à malices)



adamante 13/05/2010 13:15



J'aime beaucoup le poème et le dernier §, je ne connaissais pas, je vais rapidement pallier ce manque. Merci.



Jean-Pierre 13/05/2010 18:52



Merci de ta lecture


De NORGE


Les écrevisses

Puisque les écrevisses marchent à reculons, le présent pour elles est toujours un passé qui s'éloigne avec douceur tandis que l'avenir s'éclôt à tout instant comme une intacte surprise.
Ah ! quel charme de vie !
(Le sac à malices)



Xavier 13/05/2010 12:53



L'intelligence de l'homme a commencé par les pieds. Faut-il en conclure qu'elle se terminera par les fesses...?



Jean-Pierre 13/05/2010 18:53



C'est toi qui le dit !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog